Lancement d’un projet pour désenclaver les communes du Nord-Est

Vallière se situe à 19 kilomètres de Mombin-Crochu. C’est tout un périple de passer de l’une à l’autre en voiture. Pourtant, il s’agit de deux communes limitrophes. Elles ne sont pas connectées par une route quelconque. Des riverains de la commune-Mombin Crochu ont raconté leurs péripéties lorsqu’ils veulent se rendre dans d’autres communes de leur département. « Quand on est à Mombin-Crochu, il est plus facile d’aller au Cap-Haïtien, à Hinche ou à Port-au-Prince que de se rendre à Fort-Liberté, le chef-lieu du département du Nord-Est. Il faut traverser plusieurs autres communes du département du Nord et du Nord-Est avant d’arriver à destination. C’est similaire lorsqu’un individu se trouvant à Mombin-Crochu veut aller à Vallière », a expliqué Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur, directeur général du BMPAD, lors de la cérémonie de lancement de ce projet à Mombin-Crochu. Face à ce drame, le consortium a décidé de lancer le projet de construction de la route Mombin-Crochu / Vallière.

« Cette route sera construite d’abord en terre battue et couvrira 19 kilomètres de longueur. Sa largeur s’étendra sur environ 10 à 14 mètres », a affirmé Frantz Fils-Aimé, directeur départemental du ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC), soulignant que le projet visera dans un second temps le revêtement d’asphalte de la route. Par ailleurs, il a révélé que les équipements qui seront utilisés pour la construction de cette route ont essuyé des jets de pierres à Pignon et stoppés par des riverains de Saint-Raphaël.

Le Corps du génie militaire des Forces armées d’Haïti aura un grand rôle à jouer dans ce projet. Ce sont les militaires qui vont conduire les bulldozers et les tracteurs. Ils auront à percer la route de Mombin-Crochu à Vallière. « Les forces armes sont rétablies pour participer au développement du pays. Il y a des troupes qui peuvent intervenir lors des catastrophes naturelles et d’autres qui sont aptes à effectuer des travaux de génie militaire », a soutenu Jodel Lesage, lieutenant-général des Forces armées d’Haïti (FAD’H) qui participait également au lancement des travaux.

Certains équipements sont fournis dans le cadre de ce projet par le ministère de la Défense et celui des Travaux publics, Transports et Communications. Le BMPAD aura à fournir du carburant et de la nourriture aux travailleurs, d’après  M. Saint-Fleur, directeur général de cet organisme. Le lancement du projet de construction de la route Mombin-Crochu  Vallière s’est effectué en présence du sénateur Ronald Larêche et du député de Vallière-Carice, Jean Berthold Bastien. La durée des travaux devrait s’étendre sur une période allant de trois mois à six mois. Le coût du projet n’a pas été révélé lors de la cérémonie de lancement.

D’autres travaux visant à désenclaver d’autres régions dans le département du Nord-Est devraient se réaliser après ceux de Mombin-Crochu et Vallière, d’après les responsables des institutions regroupées au sein de ce consortium. Ils ont souligné la nécessité d’entamer des travaux de réhabilitation de la route Mombin-Crochu / Carice.

Source

You may also like...