Intensification de la mobilisation pour réclamer le départ du Président Jovenel Moïse

Port-au-Prince, le 10 février 2019.- Une manifestation qui revenait de la commune de Carrefour a fait un stop au Village de Dieu, au Bicentenaire (Port-au-Prince), pour saluer le puissant chef de gang dudit Village connu sous le nom de Arnel Joseph.

C’est au cri de « Viv Arnel, Aba Jovenel » que les manifestants ont accueilli l’homme fort du Village de Dieu qui intervenait en direct au micro des journalistes de Zénith FM et de radio Mega, en fin d’après-midi.

Le puissant chef de gang en a profité pour faire part de sa volonté à travailler en faveur d’un climat de « paix » entre les différentes « bases » qui étaient à couteaux tirés à Port-au-Prince dont « base pilate, Grand Ravin et Village de Dieu ».

Questionné sur l’affrontement que réalisent ses « soldats » avec la Police, Arnel Joseph a répondu qu’il n’a rien contre les policiers. « C’est la raison pour laquelle après environ huit (8) mois d’affrontement avec les forces de l’ordre, aucun agent de la PNH n’a été tué au Village de Dieu », a-t-il précisé.

Cette manifestation allait être dispersée par la Police devant les locaux du Parlement haïtien au Bicentenaire. Des manifestants seraient blessés au cours de cette opération menée par les forces de l’ordre à proximité du Parlement.

Les locaux de l’Office de la protection du citoyen (OPC) ont essuyé des jets de pierres. Plusieurs véhicules ont été incendiés sur la cour de l’institution située à Lalue (Port-au-Prince).

Parallèlement, un début de pillage a été constaté à l’avenue John Brown (Lalue) où des manifestants ont failli piller un dépôt de provisions alimentaires. Des agents de l’institution policière ont eu le temps d’intervenir afin d’empêcher ce forfait.

Source

 

You may also like...