Compassion International veut initier les jeunes du pays à l’entrepreneuriat

La Compassion International, à travers le Conseil stratégique pour le développement des jeunes (CSDJ), a tenu, au Cap-Haïtien, le week-end écoulé, son premier salon de l’entrepreneuriat autour du thème « Kenbe liv ou, kòmanse biznis ou ».

Ce premier salon de l’entreprenaeuriat a reuni des centaines de jeunes au gymnasium du Champ de Mars.

Selon les initiateurs, Compassion International entend, entre autres, inciter les jeunes à s’initier dans des activités génératrices de revenu de manière à devenir autonomes; exposer des modèles de réussite en entrepreneuriat pour partager leurs expériences avec les  jeunes afin de les équiper théoriquement et pratiquement; offrir un espace de rencontre pour que les jeunes entrepreneurs puissent s’inspirer et partager; aborder et discuter des problèmes communs à tout débutant entrepreneur et trouver des solutions; dôter environ dix jeunes d’un fonds initial d’investissement par le biais d’un concours de plan d’affaires.

Le directeur général de Compassion International en Haïti, Guilbeau Saint-Cyr, explique vouloir inciter les bénéficiaires à se lancer dans leurs propres entreprises. Il cite la hausse du taux de chômage, le manque d’infrastructures devant favoriser la création d’emplois par le secteur privé et le fait pour l’Etat de ne pas trop attirer l’investissement étranger.
« Fort de ce constat, nous prenons les devants pour offrir à nos jeunes l’accompagnement, l’opportunité et l’outil nécessaire pour qu’ils puissent se créer eux-mêmes leurs boulots »,  a justifié M. Guilbeauot Saint-Cyr, qui dit croire qu’en mettant sur pied leurs entreprises personnelles, ces jeunes seront à même de prendre soin non seulement d’eux-mêmes, mais aussi de leurs familles.

Les participants ont vu défiler devant eux- les 25 et 26 janvier 2019- les économistes Etzer Emile et Fritz Jean, le docteur Samuel Pierre de l’ISTEAH et le docteur Duky Charles de l’Université chrétienne du Nord d’Haïti.
Pour couronner cette grande première du salon de l’entrepreneuriat dans la région du Nord, un concours de plan d’affaires a eu lieu.

Dempson Val, le facilitateur de partenariat pour un cluster regroupant quatorze  centres de  développement d’enfants dans le Nord, informe que, parmi les soixante-quinze projets soumis par les jeunes eux-mêmes, les dix meilleurs ont été selectionnés par devat un jury. Après délibération, les trois meilleurs ont bénficié respectivement de 75 000, 50 000 et 30 000  gourdes comme fonds de démarrage. Les sept derniers finalistes ont reçu chacun 15000, selon Dempson Val.

 

Gérard Maxineau

gedemax@yahoo.fr

Source

You may also like...